Publié le

Le saucisson au couteau d’Emmanuel CHAVASSIEUX

Du cochon d’Auvergne haché au couteau, pas de sel nitrité, pas d’intrants chimiques, zéro conservateur… nous vous proposons dans nos supérettes apéritives du 10e et du 17e les salaisons d’exception d’Emmanuel Chavassieux. Deux beaux produits disponibles à ce jour : le saucisson nature et la saucisse sèche aux câpres.

 « Il était jeune, il était beau, il sentait bon le saucisson chaud… mon légionnaire… ».

Si nous nous permettons de réinterpréter à notre sauc’ cette chanson de Serge Gainsbourg c’est parce que c’est à la Légion Etrangère que le jeune Emmanuel Chavassieux a développé sa passion pour les couteaux, à 18 ans.

L’histoire ne dit pas s’il mettait ses ennemis en charpie, façon saucisse.

Plusieurs décennies plus tard, Chavassieux parvient à rassembler ses deux passions, la coutellerie et la salaison, dans son atelier de Saint-Romain-Lachalm en Haute-Loire.

Nous sommes très heureux de vous faire découvrir le fruit de son travail à la FFA qui se résume, au fond, à peu de choses : des cochons d’Auvergne, du sel de Millac, des épices de qualité, un peu de vin naturel et rien de plus !

Et pour suivre l’actualité brûlante de l’apéritif, abonnez à « SAUCISSON MAGAZINE », la newsletter de qualité de la FFA.